G-XLREMSRW8N

Claire Murgue aux Ratecard Days : 10 minutes pour en savoir plus sur Nexx360

Durée de lecture : 2 minutes

Le 26 mai 2023, Claire Murgue, responsable marketing et communication de Nexx360, intervenait à la 22ème édition des Ratecard Days. L’occasion d’en savoir plus sur la tendance du header bidding server-side et de faire un point d’étape 6 mois après le lancement de Nexx360.

Ratecard : Sans entrer dans des considérations trop techniques : que fait Nexx360 ?

Claire Murgue : La plateforme Nexx360 a été lancée à la rentrée 2022, après 2 ans de R&D. Il s’agit d’une solution de server side bidding qui permet aux différents acteurs du programmatique d’échanger dans le cloud.

Le server-side a de nombreux avantages pour les éditeurs : amélioration du revenu, de la web performance, réduire l’impact carbone du stack programmatique. De plus, notre solution plug&play est très simple d’implémentation et d’utilisation et est – évidemment – privacy by design.

Le témoignage de Florian Poulain est un exemple de la manière dont Nexx360 Programmatic Cloud peut aider les éditeurs de presse à maximiser la valeur de leur inventaire publicitaire tout en optimisant le temps de chargement des pages.

Ratecard : Qui sont les clients de Nexx360 ?

Claire Murgue :  Nous nous adressons principalement aux éditeurs et à leurs régies, mais nous pouvons aussi nous intégrer à leurs partenaires pour qu’ils puissent avoir une bonne interconnexion avec l’ensemble de l’écosystème.

En France, nous travaillons avec de grands groupes médias tels que Prisma Media, le groupe Sud-Ouest ou encore Lagardère. Nous commençons également à nous développer à l’international : Espagne, Italie, Royaume-Uni, Allemagne.

Tous n’ont pas adopté la même stratégie : certains ont tout basculé en server-side, d’autres seulement une partie de leurs inventaires. Il est, en tous cas, tout à fait possible pour un éditeur d’intégrer notre adapter à son wrapper header bidding tout en en conservant d’autres en parallèle.

Ratecard : Quels sont les arguments qui ont séduit ces grands groupes ?

Claire Murgue : Les raisons diffèrent d’une entreprise à l’autre : certaines veulent réduire leur bande passante pour résoudre des problèmes de latence sur leurs sites Web, et améliorer leur expérience utilisateur et ne pas être pénalisées en SEO. D’autres cherchent à ajouter des partenaires spécialisés pour augmenter leur densité d’enchères et avoir de meilleures opportunités de commercialisation. Enfin, l’aspect RSE est un atout qui est de plus en plus valorisé par les acteurs de la publicité online. Nexx360 permet, en effet, de réduire l’impact carbone des flux programmatiques puisqu’il n’y a plus qu’une seule requête qui passe par le navigateur de l’internaute, le reste est déporté sur des serveurs. Dans un monde où la majorité des connexions passent par le Mobile, et donc la 4G/5G qui est très énergivore, cela fait une vraie différence ! Enfin, notre technologie permet de réduire le gaspillage grâce au throttling qui nous permet de « filtrer » les requêtes qui ne peuvent aboutir.

Ratecard : Quels sont les prochaines étapes pour vous ?

Claire Murgue : Notre objectif est de faire connaître au plus grand nombre d’acteurs européens les différents avantages que présente notre solution. En parallèle, nous continuons à optimiser l’outil en continu en fonction des évolutions du marché et des demandes spécifiques de certains de nos clients.

 

Ne manquez pas notre newsletter exclusive !